Faire du HelpX en Australie à French Island

Faire du HelpX en Australie à French Island

Après mes 6 mois en tant que Jeune fille Au Pair, j’ai eu l’envie de vivre une expérience nouvelle qui me sorte davantage de ma zone de confort : Faire du HelpX en Australie.

Le HelpX en Australie, comment ça marche?

On entend souvent parler du Picking (la cueillette des fruits) ou du couchsurfing (être logé gratuitement et temporairement chez l’habitant) mais on entend moins parler du HelpX pourtant présent dans de nombreux pays : Australie, Nouvelle Zélande, USA, Canada…et même l’Europe.

Le principe du HelpX c’est d’être logé et nourri gratuitement en échange de quelques heures de travail (4 heures par jour en moyenne).

Pour trouver mon helpX en Australie je me suis inscrite sur HelpX.net. C’est une plateforme en ligne sur laquelle vous avez toutes les annonces des hôtes dans différents Pays. L’inscription sur la plate-forme est payante (j’ai payé à l’époque 29 AUD$).

J’avais trouvé un tas d’annonces alléchantes dans le secteur de Melbourne…. Pour être Helper dans un domaine de vin, ou encore aider un couple qui possédait une vielle demeure qui accueillait des réceptions de mariage…Mais mon choix s’est finalement porté sur Phil et Yuko. C’est un couple qui possède un Bed & Breakfast sur French Island : Le French Island Eco Inn.

HelpX en Australie-French island-dune

HelpX sur French Island

La vie sur French Island

French Island est une île située au sud de Melbourne à l’est de la Mornington Peninsula, accessible par ferry ou bateau uniquement.

L’île est totalement autonome en production énergétique. En effet elle ne possède ni l’eau courante ni l’électricité. Tout est produit par panneaux solaires, éoliennes et récupérateurs d’eaux de pluie.
Je vous rassure j’ai eu droit aux douches chaudes, mais il fallait être rapide pour ne pas trop la gaspiller ^^.

L’île compte plus de Koalas que d’habitants (seulement une centaine de personnes y habitent). Les Koalas ont d’ailleurs fait mon bonheur tous les jours de mon séjour à venir squatter les arbres du jardin ! #likeachild.

Il y a sur l’île deux espèces de serpents les plus dangereuses d’Australie. Rassurant n’est-ce pas ? Autant vous dire qu’il vaut mieux regarder où on marche.

J’ai aussi fait la rencontre avec les plus grosses araignées que j’ai jamais vues….Inoffensive certes, et mangeuses de moustiques (il fallait bien qu’elles aient une utilité), mais répugnantes ! Surtout celle que j’ai retrouvée sur le mur de ma chambre un matin… si si l’Australie ce n’est pas que les kangourous et les koalas !

En revanche, il ne fallait jamais sortir sans son spray anti-insectes. Les moustiques et les taons sont féroces sur l’île. Ils vous piquent à travers les vêtements, même les jeans, sans problème ! (évitez le noir)

Bon, les serpents et les insectes, c’était le seul inconvénient. Ça n’enlève rien à la beauté de l’île, à son eau bleue et limpide, à ses couchers de soleil magnifiques que j’avais plaisir à contempler chaque soir et à ses hectares de tea tree et d’eucalyptus…

HelpX en Australie-French island-Koala-Sunset

HelpX en Australie-French island-mer

Mon quotidien de Helper

Chaque jour j’ai aidé Phil et Yuko à préparer les chambres, à nettoyer les espaces de vie ou encore à préparer les repas pour les clients. Nous avons aussi fait quelques petits travaux et retapé la cuisine.

Le reste du temps je partais me balader sur l’île, j’allais me baigner, et je passais des heures à observer les koalas dans les arbres.

Nous prenions les repas ensemble et nous passions nos soirées à discuter, à boire du vin produit sur l’île et à jouer à Sequence (un jeu de société). Yuko, étant japonnaise, m’a régalée avec ses bonnes recettes et son célèbre curry thaï. Des moments simples et authentiques pendant lesquels j’ai pu réellement pratiquer l’anglais. ;)

HelpX en Australie-French island-Koala-2

J’ai passé deux semaines fabuleuses pendant mon HelpX en Australie.
Moi qui avait besoin de me ressourcer, j’ai eu la sensation sur cette île de me reconnecter à la nature. Le temps s’est arrêté pendant ces deux semaines. Phil et Yuko m’ont profondément touchée par leur gentillesse et leur simplicité. Il m’ont enseigné à faire davantage attention à ma consommation d’eau et d’énergie. Et surtout, ils m’ont prouvé que le bonheur ne dépend pas de l’argent ou du confort matériel.

Une pause bien méritée avant de repartir à l’aventure pour 3 semaines de Road Trip !

Naomi

Attachée au bien-être, j’aime lier l’utile à l’agréable, trouver des idées pratiques, simples, et fonctionnelles pour faciliter mon quotidien, être heureuse et vivre pleinement ma vie !

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *